Comment le portage salarial va-t-il aider votre entreprise à se développer ?

Posted on
entreprise-developper salarial portage

Le portage salarial est un contrat idéal pour les jeunes entreprises qui souhaitent se développer. Il s’agit d’un montage juridique faisant intervenir un prestataire de service, un client et une entreprise de portage. En pratique, le prestataire ne va pas facturer directement son client pour la prestation qu’il effectue. C’est la société de portage salarial qui va émettre la facture et en assurer le recouvrement auprès du client. Le prestataire, quant à lui, conclura un contrat de travail avec la société de portage, laquelle lui versera sa rémunération sous forme de salaire.

Quels sont les avantages du portage salarial pour un jeune entrepreneur ?

Les avantages d’avoir recours au portage salarial lorsqu’on est jeune entrepreneur sont nombreux. Tout d’abord, le portage évite de créer une entreprise et d’avoir recours à des statuts juridiques particuliers : société commerciale, autoentrepreneur. Ce statut permet de tester une activité durant plusieurs mois sans avoir de démarche particulière à effectuer.

De plus, le portage salarial permet au freelance de s’acquitter de ses charges sociales, de cotiser à la caisse de retraite ainsi qu’à l’assurance chômage lors de ses premières missions. La gestion de la facturation et du recouvrement est intégralement gérée par la société de portage, ce qui permet d’éviter les impayés et de se dispenser de nombreuses tâches administratives. En fin de cause, le freelance n’aura qu’à déclarer son revenu lors de sa déclaration annuelle de revenus.

Devenir freelance dans l’informatique

Avec la concurrence, il n’est pas toujours facile de devenir freelance dans l’informatique. Les petites entreprises ne parviennent pas toujours à joindre les deux bouts lors des débuts. Dans ce contexte, il n’est pas intéressant de monter une véritable société commerciale, dont la création coûte cher et la gestion n’est pas opportune pour un freelance. Par ailleurs, le statut d’autoentrepreneur ne convient pas toujours aux débutants.

entreprise developper

En effet, lorsqu’on débute dans un domaine tel que l’informatique, l’entrepreneur peut bénéficier de l’ACRE lors de ses premières années d’activité. Or, cette aide financière qui permet de s’exonérer des charges sociales possède une limite de validité de durée, et non relative au chiffre d’affaires réalisé. Ainsi, il est plus intéressant pour un freelance dans l’informatique d’avoir recours au portage salarial pour ses premières missions, avant de passer éventuellement sur un autre statut.

Quelle commission pour la société de portage salarial ?

Les sociétés de portage salarial sont souvent critiquées pour la commission qu’elles imposent aux travailleurs en freelance. Il convient toutefois de replacer cette commission par rapport aux avantages qu’une telle société peut apporter aux nouveaux travailleurs dans l’informatique. En effet, la société de portage salarial est un intermédiaire dont les missions sont diverses : facturer le client, assurer le recouvrement de la facture, la relance des impayés, payer les cotisations sociales en lieu et place de l’entrepreneur… Il existe donc un véritable travail de gestion qui se cache derrière la commission (relativement faible, en conséquence) prélevée par la société de portage. Cette dernière assure la tranquillité du freelance durant son début d’activité, lui permettant ainsi de se concentrer sur l’essentiel de ses missions et le démarchage de sa clientèle.