Les avantages pour les informaticiens et développeurs web de miser sur le portage salarial

Posted on
informaticiens et développeurs web de miser sur le portage salarial

Qu’ils soient développeurs d’application, codeurs, webmasters, consultants technique ou autres, de nombreux experts informaticiens excellent maintenant en tant que salariés portés. Les raisons de devenir salarié-porté sont nombreuses, comme le souhait d’être autonome sur le plan professionnel, de travailler sur des missions variées, et surtout de bénéficier du statut de salarié.

Les raisons pour les consultants informaticiens d’opter pour le portage salarial

De nombreux motifs poussent les experts informatiques indépendants à recourir à une société portage. Grâce à ce statut, le freelance a la possibilité de se focaliser sur son travail sans se soucier des soucis administratifs relatifs à son activité, et surtout, il bénéficie des avantages sociaux d’ordinaire réservés aux salariés, comme les cotisations chômage. Enfin, s’ils le souhaitent, ils peuvent rompre à tout moment leur contrat de travail avec la société de portage salarial pour laquelle ils travaillent sans lui devoir d’indemnités.

Le besoin de gagner un revenu régulier est une autre motivation, ainsi que la perspective de pouvoir recourir aux formations professionnelles qui permettent de mettre à jour ses connaissances, ce qui peut s’avérer crucial pour trouver des missions dans le secteur de l’informatique. La renommée des sociétés clientes compte aussi beaucoup, car cela aide les informaticiens consultants à être bien référencés auprès de ces grandes enseignes.

Toutes ces raisons font que le choix du portage salarial est une alternative intéressante pour les consultants en informatique indépendants, car il leur offre la souplesse de l’auto-entrepreneur, mais sans sacrifier sa protection sociale. C’est en quelque sorte une manière de réduire les risques du métier !

miser sur le portage salarial

 

Le choix de travailler en portage plutôt que dans une SSI ou ESN

Les consultants informaticiens et les développeurs web travaillant pour le compte d’une SSII ou d’une ESN ont tout intérêt à signer en tant que salariés-portés, surtout si leur expertise correspond à celle souhaitée par leurs employeurs. Travailler comme informaticien freelance sans portage présente des risques d’intermission (vide entre deux missions) selon le cadre dans lequel le professionnel exerce ou le carnet de clients dont il dispose.

Il est plus facile pour une société de portage spécialisée d’obtenir des missions régulières que pour un expert informaticien seul. La raison est que la première dispose d’une notoriété et de moyens marketing plus poussés et qu’elle est donc mieux reconnue et mieux établie par rapport à l’informaticien qui travaille en solo.

Dans le cas où le professionnel dispose d’une expertise très recherchée, les risques d’intermission sont quasiment nuls. À lui de chercher ses clients, de négocier ses tarifs et les honoraires à facturer. Il peut bénéficier de l’aide de la société de portage avec laquelle il a contracté, mais c’est relativement facile de chercher seul, dans la mesure où Internet lui offre profusion de missions parmi lesquelles il peut choisir. Bon nombre d’entre elles ne trouvent effectivement pas preneur, car elles requièrent des expertises très précises.

Une aubaine pour les consultants informaticiens expérimentés. Il leur suffit de se mettre à la veille et de chercher les offres de missions qui correspondent à leur savoir-faire et à leur expérience.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *