Moniteur éducateur

Préparation au concours de moniteur éducateur

moniteur-educateur

LA PROFESSION :
Le moniteur éducateur exerce ses fonctions auprès d’enfants, d’adolescents et d’adultes inadaptés ou handicapés ou en situation de dépendance ou en difficultés d’insertion.
Il assure à ce titre, l’animation et l’organisation de la vie quotidienne de ces personnes, à l’action éducative desquelles il participe en liaison avec les autres professionnels de l’éducation spécialisée.
Ce métier nécessite un intérêt pour les problèmes humains, une capacité à travailler en équipe, de la créativité, le sens des responsabilités et un engagement personnel dans une prise en charge individuelle et collective quotidienne. Cela implique une bonne capacité à entrer en relation avec les personnes.

LES DEBOUCHES:
Le secteur associatif emploie 20.000 moniteurs éducateurs. Ils exercent leur activité dans les établissements et services tels que les internats, les foyers, les externats, les centres d’aide par le travail, les maisons d’accueil spécialisées, les Instituts médico-éducatifs, les maisons à caractère social.
Le champ d’activité des moniteurs éducateurs est en évolution et s’ouvre à d’autres formes d’intervention, telles que l’insertion et la médiation.

LE NIVEAU REQUIS ET CONTENU DES EPREUVES:

  • Aucun diplôme n’est exigé pour accéder à la formation mais chaque centre de formation organise un examen de sélection qui comprend :

    • Une épreuve destinée à apprécier la maîtrise de la langue française.
    • Une épreuve dite principale destinée à apprécier le niveau de culture générale
    • Des épreuves orales destinées à évaluer les motivations, la maturité, le contrôle de soi.
  • Important : les candidats titulaires du Bac, du brevet d’études professionnelles sanitaire et social, du certificat d’aide médico-psychologique ou de travailleuse familiale sont dispensés de l’épreuve de niveau de formation générale.
  • Une expérience dans le domaine social par le biais de stages en animation, en colonie de vacances ou autre est souhaitable.
  • Avoir 17 ans au 1er Septembre de l’année des épreuves d’admission